Mourad Boudjellal Emmanuel Macron

Mourad Boujellal soutien d’Emmanuel Macron

 

Un président ne devrait pas dire ça et pourtant il l’a dit, Mourad Boudjellal s’est confié à Arnaud Ramsay pour la seconde fois. L’homme de sport et de médias qui a « mauvaise réputation » s’est prêté au jeu des questions réponses sur le rugby, la ligue de rugby et à l’issue s’est même laissé aller à parler politique.

 

Macron meilleur acteur

L’homme des bandes dessinées, un temps séduit par la gauche, après avoir soutenu Estrosi aux régionales, a mis dans son sein Emmanuel Macron.

 

A tel point que le 17 avril il a chauffé la salle à Villepinte devant des dizaines de milliers de supporters qui étaient tous en marche.

 

Le soir dans l’émission de Laurent Ruquier alors que personne n’était encore couché il faisait la promo de son ouvrage écrit à quatre mains.

Tout le monde s’imagina alors que Mourad se lançait dans une carrière politique. Que nenni

 

Il précisait d’ailleurs au micro de  RMC qu’il n’avait ni l’envie, ni la carrure d’être un ministre parisien.

 

Il préfère, dit-il, vivre à Toulon  au soleil plutôt que sous les nuages des partis parisiens.

Il a déclaré : « la politique pourquoi pas, mais certainement pas au plan local. »

Il a ajouté : « oui je soutiens Emmanuel Macron, car c’est celui qui, à mes yeux, dans cette campagne présidentielle est le meilleur acteur ».

On retrouve là le Mourad qui joue les Grandes Gueules sur RMC, en s’imaginant qu’un destin national l’attend.

On retrouve-là le Mourad de Mayol qui déclare : « si je ne suis plus au RCT le club risque le péril».

 

Les Toulonnais se souviennent qu’on prêtait  à Boudjellal des ambitions pour la mairie de Toulon. Il a vite mis fin aux rumeurs. Mais comme dit mon voisin : il n’y a pas de fumée sans feu…

Humaniste

Les législatives ? Il a, pour l’instant, dit non « je ne suis pas en marche,,, ». L’important, pour l’heure, c’est le Top 14 et l’accession aux coupes européennes, synonymes de millions d’euros.

En parlant d’Euro, Mourad a, depuis toujours, affiché son opposition au Front National. Ce qui n’est pas u goût de certains supporters du RCT.

 

Mourad est c’est sur, un humaniste. Son histoire le classe plus à gauche qu’à droite. Il aime la provocation, il aime à bousculer.

 

Quand Macron a dit qu’il prendrait en son gouvernement des personnalités de la société civile, certains ont pensé à Mourad Boudjellal, celui qui s’est mué en chauffeur de salle, lors du grand meeting d’Emmanuel Macron à l’Accor Arena de Bercy.

 

Au soir du 7 mai, le toulonnais pourrait affirmer, pour les législatives, sa préférence.

 

Pour l’heure, Mourad Boudjellal dans un gouvernement Macron, c’est non. Mais demain, comme disait Bernard La porte, sait-on jamais…

 

Jean Boris

 

NDLR : Mourad Boudjellal dans le cadre d’une conférence qui se tiendra le 10 mai à 18h au théâtre le Colbert présentera son dernier ouvrage paru chez Robert Laffont, Un président devrait dire ça plus souvent.

 

« Un président devrait dire ça plus souvent »

Un président devrait dire ça plus souventEn dix ans, il a révolutionné le club de Pro D2 qu’était le RC Toulon en bouleversant les habitudes et en recrutant les meilleurs joueurs internationaux (Jonny Wilkinson ou Anton Oliver pour ne citer qu’eux). Mais l’homme d’affaires connaît autant de succès qu’il suscite de polémiques et si son club réussit à atteindre les plus hautes sphères de la discipline en remportant notamment la Coupe d’Europe trois années de suite, il n’en reste pas moins un président qui dérange. Ses coups de gueule sont légion et son franc-parler lui a valu et lui vaut encore de nombreuses critiques. Conscient de ne pas appartenir au sérail, Mourad Boudjellal en profite pour faire bouger les lignes, jouant de toutes les cartes dont il dispose pour imprimer sa marque. Dans ce livre-confession écrit en collaboration avec Arnaud Ramsay, il raconte sans fard cette décennie à la tête du RC Toulon, revient sur les incidents qui ont émaillé sa carrière et expose ses idées pour changer les règles du jeu et ses projets d’avenir.

Réservez vos places auprès de la librairie Charlemagne Toulon au 04 94 62 22 88 ou par mail secretariat@librairiecharlemagne.com

Théâtre Le Colbert 34 rue Victor Clappier 83000 Toulon.

Aucun commentaire pour l'instant

Commentez cet article