C’est devant un parterre de personnalités, d’édiles, de tous les corps de métier qui ont œuvré pour la naissance de ce splendide Casino à La Seyne et des 22 directeurs du groupe JOA de France, que l’inauguration officielle s’est faite.

Casino Joa La Seyne

Laurent Lassiaz, président du directoire du groupe, Dylan Peyras, directeur du Casino de La Seyne et de Marc Vuillemot, maire de La Seyne pour l’inauguration du Casino Joa

 

Le trio gagnant : Laurent Lassiaz, président du directoire du groupe, Dylan Peyras, directeur du Casino de La Seyne et de Marc Vuillemot, maire de La Seyne.

Il a fallu six ans de combat, de 2011 à 2016, pour que naisse ce grand vaisseau. Car le projet a connu toutes les turpitudes (bagarres, embûches, procès, réunions à la pelle…) Il voit enfin le jour et ça valait la peine de se battre, nous ont avoué les trois acteurs de ce projet, qui ont, chacun à leur tour, remercié tous ceux qui ont participé au projet ainsi que leurs familles qui ont été longtemps dans l’expectative de voir un jour s’aplanir tous les problèmes et les bâtons dans les roues dont ils ont été l’objet.

L'Arsène

L’Arsène a mis le maire à contribution

 

5000 mètres carrés de surface, 50% de loisirs, 150 machines à sous, un bar lounge, une brasserie à vingt mètres de hauteur, qui embrasse toute la rade, une salle de spectacles de 500 places, un restaurant gastronomique, 105 emplois, dont la majorité donnés aux Seynois, une programmation artistique et culturelle…
« Beaucoup de souffrance – souligne le président – car nous ne nous sommes jamais battus aussi longtemps sur un projet. Mais nous n’avons jamais baissé les bras, nous avons toujours gardé l’espoir et le résultat est là. C’est un projet innovant à tous les niveaux, avec une décoration très pointue, 50% de surface d’activités diverses, un Casino connecté pour les paris en ligne… C’est une nouvelle offre de Casino et ça valait le coup qu’on se batte« .
Le champagne a coulé à flot et l’on a eu la joie de voir arriver le magicien-mentaliste, L’Arsène qui a, en quelques minutes, conquis un public sidéré… et mis le maire à contribution ! D’ailleurs il se produira le 7 mai sur la scène du Casino… Pas le maire, l’Arsène !

Jacques Brachet

Photos Monique Scaletta

Aucun commentaire pour l'instant

Commentez cet article