sporting club toulon veilex

Sporting Club Toulon, la chasse à l’entraîneur est ouverte pour la succession de Dominique Veilex

 

La fin de saison est bien longue du côté du Sporting Club de Toulon. Dire que la passion est retombée relève de l’euphémisme. Seule attractivité : Qui va succéder à Dominique Veilex. Ce dernier ayant décidé de résilier son contrat d’un commun accord avec Claude Joye l’actionnaire majoritaire. Le coach voulait être au prés de son père souffrant mais force est de constater que le message ne passait plus. C’est donc Luigi Alfano qui assure l’intérim jusqu’à la fin de saison. Et après quatre revers de rang avec un niveau de jeu de plus en plus affligeant l’ex défenseur emblématique a su trouver les mots pour ramener un bon nul de Martigues (0-0) et battre le Hyères FC dans le derby (1-0). Les Azur et Or ont retrouvé un état d’esprit positif avec de l’envie et de l’engagement. La première étape pour un redressement… Du coup les rumeurs ne font qu’enfler en coulisses. Il y a les noms habituels qui reviennent à chaque fois que la place d’entraîneur est disponible.

Beaucoup d’options

Il faut déjà savoir qu’André Blanc et Claude Joye n’ont pu arriver à un accord. Dommage car le profil était parfait. Par ailleurs Bernard Rodriguez a été vu à Bon Rencontre lors d’un match de la réserve en CFA2. Ce n’était certainement pas pour prendre l’air. Coach bien connu dans la région phocéenne celui-ci connaît les réalités du CFA. Déjà pressenti à Toulon le Las, il y a quelques années il pourrait cette fois relever le challenge comme Sadani avant lui. Même registre pour Hakim Malek ex joueur du Sporting et aujourd’hui sans club. La piste Fabien Mercadal un temps assez chaude s’est rafraîchie et puis il y a d’autres options plus ou moins crédibles comme les ex professionnels Jean-Philippe Sechet ou Xavier Colin. A suivre. La pression sera réelle car après une saison au final très décevante la montée sera l’objectif prioritaire. Toulon n’a pas envie de s’éterniser en CFA…

Vieira Jussie

Aucun commentaire pour l'instant

Commentez cet article